Home PRODUITS Systèmes de préparation et de récupération des gaz d’essai Systèmes de préparation et de récupération des gaz d’essai Le gaz traceur communément utilisé dans les contrôles d’étanchéité au spectromètre de masse est l’hélium, gaz noble possédant les caractéristiques optimales pour ce rôle:

  • il n’est ni toxique ni nocif, il est insipide et inodore
  • il est chimiquement et physiquement inerte
  • il est incombustible et non comburant
  • il ne produit aucune pollution sur l’environnement
  • il est présent dans l’air atmosphérique, en proportions réduites (5 ppm)
  • il a une molécule très petite (4 unités de masse atomique) et donc très rapide
  • il a un coût modéré
  • il est facile à approvisionner

Lorsque la quantité de gaz utilisée pour les contrôles est importante, il devient économiquement intéressant d'avoir recours à des systèmes de récupération

La quantité de gaz nécessaire à la conduite des essais dépend essentiellement de trois facteurs:

  • la cadence de production,
  • le volume de la pièce,
  • la pression de contrôle

Dans certains cas, il suffit de la présence d’une valeur élevée de l’un des trois facteurs pour conseiller d’adopter le système de récupération. Ce dernier devient indispensable lorsque les valeurs de deux facteurs sur trois deviennent particulièrement importantes. Les systèmes de récupération permettent de limiter les coûts du contrôle à l’hélium, en récupérant plus de 90 % du gaz utilisé. Le rendement peut s’évaluer en fonction de l'efficacité de la récupération. Celle-ci est d'autant plus élevée que la différence est grande entre la pression de contrôle et la pression de décharge et de récupération. En fonction des exigences du système de contrôle utilisé, on dispose de récupérateurs avec des caractéristiques adaptées à la situation et des capacités d’accumulation pour différentes valeurs de volumes et de pressions. Avec les systèmes de contrôle utilisant des quantités limitées de gaz, il est souvent possible de relier davantage de positions de contrôle sur le même récupérateur. Celui-ci a généralement un fonctionnement autonome et peut s’installer également dans le but de desservir des machines déjà existantes.

 

Basses pressions et bas débits:
1,0 à 1,6 MPa (10 à 16 bar)

 

Moyennes pressions et moyens débits:
3,0 à 7,0 MPa (30 à 70 bar)

 

Hautes pressions et hauts débits:
20 à 40 MPa (200 à 400 bar)

En utilisant ce site, vous acceptez que nous et nos partenaires pouvons définir des cookies pour personnaliser le contenu en fonction de notre Politique de cookies. Si vous voulez en savoir plus, cliquez sur «Plus d'informations» si vous n'êtes pas d'accord s'il vous plaît fermer cette fenêtre du navigateur.